Livraison gratuite à partir de 50€* (France métropolitaine).

Bienvenue sur ooprint.fr, votre imprimeur en ligne

0,00 €
Jusqu'à 50% de réduction sur les enveloppes personnalisées - jusqu'à ce soir ! | Par ici

Cartes de voeux : les grands évènements

Les cartes de vœux ont le vent en poupe du fait de plusieurs raisons. D’une part à cause de raisons écologiques que nous avons déjà mentionnées ici, et qui mettent en avant l’avantage du papier pour limiter la consommation d’énergie par rapport aux supports numériques. D’autre part, le retour aux activités manuelles et le développement important du DIY (Do it yourself, c'est-à-dire à faire soi-même en français) a remis au goût du jour la création de cartes personnalisées qui apparaissent comme des cadeaux précieux et moins tournés vers la consommation. Enfin, on constate un effet retour de la mode des dernières décennies, qui voulait que toutes les interactions avec un contenu se fasse par l’intermédiaire d’un écran. Chez beaucoup de personnes, il existe un ras le bol de la surconsommation numérique et la volonté de retourner aux objets physiques, que l’on peut manipuler et afficher chez soi.

Car une carte de vœux, c’est aussi cela : un objet que le propriétaire peut laisser poser sur son bureau ou sur son frigo pendant de nombreuses années. La carte deviendra alors aussi importante que le souvenir qu’elle commémore ou l'événement qu’elle fête. Le rectangle cartonné deviendra, au fil du temps, bien autre chose qu’une simple notification envoyée par la poste.

<pCependant, avec ces revers de mode de la numérisation à outrance, il faut bien comprendre que certaines générations n’ont plus l’habitude des cartes de vœux, et certains sont désemparés à l’idée même de devoir utiliser un timbre. Ce savoir-faire qui s’est un peu perdu en Europe ne demande qu’à être retrouvé. On voit fleurir sur internet un nombre grandissant de tutoriaux, notamment sur les cartes de vœux à faire soi-même, qui rivalisent tous d’originalité. Si certains se veulent plutôt adressés aux enfants, et sont avant tout destinés à provoquer une activité créative sympathique à réaliser en famille, d’autres sont plutôt tournés vers les adultes et reposent sur un volume de travail plus important, ainsi que sur l’utilisation de techniques plus abouties.

Qu’appelle t’on grand évènement dans ce guide ?

Nous utiliserons le terme de “grand évènement” pour tout ce qui concerne les événements ponctuels pour lesquels vous allez adresser une carte personnalisée. Par définition donc, sont exclus de ce guide tout ce qui relève de l’envoi de cartes de vœux pour les occasions professionnelles. Ici nous parlerons plutôt des mariages, ou bien des faire-part que l’on envoie à l’occasion d’un baptême ou d’un décès.

Choisir le texte d’un faire-part de baptême

Le choix du texte d'un faire-part de baptême peut constituer une partie passionnante et spéciale de la célébration. Il est important de choisir des mots qui reflètent la joie et la signification de l'occasion, ainsi que la fierté des parents pour leur nouveau-né ! Une bonne façon d'aborder cette tâche est de commencer par l'un des traits ou l'une des caractéristiques les plus significatives du bébé - comme son nom - et de construire votre message à partir de là. Par exemple, vous pourriez créer une carte avec une annonce de ce type : "Bienvenue dans le monde _____ ! Notre fils/fille bien-aimé(e) a été baptisé(e) aux yeux de Dieu, et nous sommes si heureux de partager notre joie avec notre famille et nos amis !" Avec peu d'efforts, vous pouvez créer une déclaration sincère qui reflète l'arrivée de votre nouveau-né avec un amour et une célébration incroyables.

Choisir le texte d’un faire-part de mariage

Le choix du texte d'une invitation de mariage peut être une tâche intimidante. Il est important de tenir compte non seulement du style de l'événement, mais aussi de votre relation particulière avec les personnes invitées. Recherchez une formulation qui reflète au mieux le sentiment que vous souhaitez transmettre aux participants. Surtout, gardez à l'esprit que les invités doivent comprendre clairement quand et où leur invitation les mènera. En gardant ces considérations à l'esprit, voici quelques lignes directrices pour vous aider à faciliter ce processus.

Lorsque vous rédigez le texte, commencez par les noms des personnes qui vous accueillent - comme vous-mêmes ou vos familles - puis annoncez qui se marie (à la fois par son nom et son titre, le cas échéant). Veillez à inclure des détails de base sur l'heure, le lieu, le niveau de formalité et le code vestimentaire afin que les invités sachent comment s'organiser en conséquence. Enfin, pensez à ajouter une touche personnelle supplémentaire, par exemple en écrivant quelques lignes sur ce que vous appréciez le plus chez votre futur conjoint, si vous le souhaitez. Ainsi, toutes les personnes présentes sauront exactement pourquoi vous vous engagez dans cette union

Une fois que vous avez rassemblé toutes ces informations, décomposez-les en plusieurs phrases en limitant le nombre de caractères par ligne ou envisagez d'utiliser une taille de police plus petite si nécessaire. Cela aidera également les invités qui peuvent avoir besoin de plus de temps pour traiter les choses avant de vous répondre. Vous pouvez même utiliser des éléments de conception tels que la coupure de certains mots pour créer un effet, comme l'abréviation des villes ou le raccourcissement de "et" en " ’’ " si nécessaire - faites ce qui vous paraît le plus logique, et ce qui donne à votre invitation un aspect esthétique tout en vous assurant qu'elle transmet le message voulu !

Enfin, lorsque vous rédigez un faire-part de mariage, vous pouvez utiliser une version modifiée pour l’envoyer à tous ceux à qui vous voulez annoncer la nouvelle sans que ceci soit une invitation formelle à participer à la cérémonie. A ce sujet, il n’existe pas de règle absolue, car certaines personnes envoient l’ensemble des cartes de vœux au même moment, tandis que d’autres préfèrent envoyer les faire-part de notification quelques semaines après la date de l'événement. Dans les deux cas, ces cartes sont envoyées à des personnes dont vous êtes un peu moins proche, et bien souvent aucun effort de personnalisation n’est appliqué sur ce type d’envoi.

Choisir le texte d’un faire-part de décès

Lorsque vous rédigez un faire-part de décès, il est important de choisir soigneusement les mots et le ton du texte. Commencez par comprendre les objectifs du faire-part. Est-il destiné à rendre hommage au défunt ou à informer la famille et les amis ? Demandez-vous si vous souhaitez utiliser un langage formel ou informel tout au long du texte.

Écrire dans un style qui reflète la personnalité du défunt peut être utile pour ceux qui le connaissaient personnellement. Incluez des anecdotes et des histoires significatives qui capturent vraiment leur esprit et leur vie et qui peuvent être partagées avec d'autres. Veillez à inclure des informations de base sur leur vie, telles que leur nom complet, leur date de naissance, leur date de décès et une brève profession, le cas échéant. De plus, n'oubliez pas de mentionner les cérémonies telles que les enterrements ou les services commémoratifs afin que les proches puissent y assister même s'ils sont géographiquement éloignés.

Ce sera probablement l'un de vos projets de rédaction les plus difficiles, mais prendre des décisions avec soin est un élément essentiel pour honorer le défunt.