Bienvenue sur ooprint.fr, votre imprimeur en ligne

0,00 €

Flyers écolo : ça existe ?

Flyers écolo : ça existe ?

Les flyers sont l’un des produits les plus emblématiques des imprimeurs, qu’ils soient des imprimeurs en ligne ou non, avec un impact auprès du grand public aussi important que celui des cartes de visites. Si nous habitons en ville, notamment dans les centre-villes, nous pouvons voir plusieurs distributions de flyers par semaine sans que cela ne sorte de la norme. Nous en apercevons aussi sur les pare-brises des voitures, et à l’occasion, nous pouvons en trouver dans nos boîtes aux lettres. Certains sont résolument contre, et critiquent ce support de l’information, au nom de l’écologie.

Les flyers portent, plus que les autres produits, le poids des campagnes écologiques visant à réduire la consommation de papier. En effet, comme le flyer est considéré comme un produit à gros tirage dont le taux de conservation est assez faible dans le grand public, les campagnes promotionnelles qui utilisent le flyer sont souvent considérées comme synonyme de gâchis de ressources. Les photos d’une rue sale, avec des flyers tombés sur le sol, est souvent utilisée pour renforcer le propos concernant le potentiel de pollution des flyers.

Pourtant, comme sur beaucoup d’autres facettes, l’écologie est un sujet complexe et il faut bien garder de vouloir tirer des conclusions trop hâtives. Le flyer est-il plus néfaste que ses concurrents pour la planète ? Est ce que le papier et l’ensemble des imprimeurs qui en proposent sont voués à disparaître ? Nous allons voir ensemble que contrairement à ce que beaucoup pensent, le papier des flyers n’est pas en soi un problème, il pourrait même être une solution.

Les flyers et l’empreinte carbone

Lorsque les premières études sur l’impact écologique des imprimeurs et de l’utilisation du papier dans un cadre commercial ont été menées, au cours des années 1990, les résultats n'étaient pas en faveur de la diffusion papier. Les flyers et les plaquettes envoyés par les commerçants provoquaient une consommation d’énergie et une émission de gaz à effet de serre presque deux fois supérieure aux mêmes dispositifs sur un support numérique.

Toutes les études sur le sujet n’étaient pas d’un grand niveau de qualité, mais un consensus a quand même émergé : les flyers n’étaient pas un bon outil de communication dans le cadre d’une démarche écologique. De façon plus global, c’est le papier et les impressions elles même qui firent l’objet d’une diabolisation. Une grande partie des internautes voit encore régulièrement passer des mentions “Ne pas imprimer ; pensez à notre planète” en dessous de la signature de certains mails. Cet état de fait a peu évolué, les mentalités sont encore marquées par ces premières constatations.

Il s’agit pourtant d’une erreur d’appréciation, révélée au fil du temps, notamment avec des études récentes plus approfondies sur le coût environnemental du numérique qui ne cesse de grimper. Un imprimeur en ligne comme Ooprint se doit de se pencher sur ces questions.

Imprimer des flyers pour réduire son empreinte carbone ?

Les études les plus récentes sur le coût en gaz à effet de serre lié au numérique sont catégoriques. Désormais la communication sur papier, via des flyers ou des impressions de plaquettes est égale à l’utilisation du numérique en terme de consommation d’énergie. A cause de l’énergie nécessaire à :

  • La construction des terminaux
  • L’utilisation des terminaux
  • Le réseau
  • Les serveurs de stockage

L’impact de la prédominance actuelle des vidéos sur le web renforce encore cet état de fait, car l’utilisation des vidéos en ligne est particulièrement énergivore. Au final, en estimation globale, un catalogue papier, sur flyer ou plaquette, distribué aux prospects consomme près de 2 fois moins d’énergie qu’un équivalent numérique utilisant des vidéos promotionnelles.

Il est toujours recommandé de veiller à ne pas gaspiller ses ressources pour limiter l’impact environnemental lors de ses opérations de communication (ne pas imprimer trop de flyers par rapport à la possibilité de distribution, veiller à ce que les flyers ne soient pas jetés au sol, veiller à ce que les flyers soient d’un bon format etc.). Mais il est important de comprendre que le papier, une fois imprimé et distribué, ne consomme plus de ressources, alors que les opérations de communication en ligne continuent de consommer de l'énergie et de générer des gaz à effet de serre.

Evolution des flyers pour l’écologie

Un point supplémentaire à noter pour l'intérêt des flyers et des supports de communication papier, c’est que l’évolution des techniques de production de papier leur a permis de devenir beaucoup moins impactantes pour l’environnement. Les dernières études ont permis de prouver que la production de papier actuelle avait réduit son empreinte carbone de moitié par rapport aux méthodes employées dans les années 1990. Toute l’industrie du papier en bénéficie, et il s’agit d’un point particulièrement important pour les imprimeurs et un retour raisonné à l’utilisation des flyers.

Pour conclure, rappelons que ces études doivent toujours être prises en compte avec un peu de recul. Nous avons parcouru la majorité d’entre elles, et aucune ne prend en compte la réduction de l’impact environnemental lié à la réutilisation du papier. En effet, lorsque vous distribuez des flyers ou des plaquettes, il est possible que ces derniers soient utilisés de nombreuses fois, par une ou plusieurs personnes différentes (notamment si votre flyer a été bien réussi. Les études ne peuvent pas prendre en compte ce point car il est presque impossible à estimer avec précision. Ce dont on est sûr par contre, c’est que chaque consultation numérique d’un catalogue en ligne est unique, et consomme toujours le même niveau d'énergie. Alors, n’hésitez plus à utiliser des flyers et à faire un geste pour la planète.